Rubrique "POP3"

  • Définissez un nom pour ce compte ...
  • Spécifiez votre serveur POP3* (pop.wanadoo.fr ou pop.free.fr, par exemple) ...
  • Dans le cas d'un serveur public comme dans l'exemple précédent, laissez le port 110 par défaut ...
  • Spécifiez votre nom d'utilisateur (login de messagerie)...
  • Spécifiez le mot de passe associé à votre login de messagerie ...
  • Cochez "Utilisez l'authentification APOP" si votre serveur le supporte (Free, Laposte, Freesurf, par exemple), ceci évite que votre mot de passe ne circule en clair sur un réseau non sécurisé ...
  • Cochez "Ne pas inclure ..." si vous ne souhaitez pas vérifier ce compte par le menu "Vérifier tout"...


* : Le cas d' HOTMAIL... La plupart des messageries en ligne ("webmail") proposent également un accès POP3, sauf dans des cas particuliers comme Hotmail (ou Voila). nPOPQ ne peut donc interroger directement le serveur de Hotmail. Il existe des utilitaires dédiés qui permettent de rapatrier les courriers de Hotmail vers un client de messagerie POP3 : MrPostman en est un bon représentant (logiciel libre sur Framasoft ) et qui peut également s'installer sur une clé USB.

* : Le cas de GMAIL ... Gmail dispose d'un accès POP3 (à configurer dans les options de votre compte Gmail en ligne) mais nécessite un courrielleur supportant le protocole sécurisé SSL. Ce n'est pas le cas de nPOPQ. Il doit être cependant possible en utilisant MrPostman, précédemment cité, de récupérer le courrier de Gmail sur nPOPQ.

* : Le cas d'un serveur PROXY... Votre PC peut se trouver derrière un serveur Proxy, comme c'est généralement le cas dans un réseau d'entreprise.
Dans ce cas, le champ "serveur POP3" contiendra le nom (ou l'adresse IP) de ce serveur (exemple "mon_proxy" ou "10.130.50.254"). Le port devrait rester "110", mais le "nom d'utilisateur" devra préciser le nom du véritable serveur POP de messagerie. Pour cela il suffit d'accoler le serveur POP au nom d'utilisateur avec un "#" (exemple "mon.identifiant#pop.mon_fournisseur.fr"). Pas d'authentification APOP derrière un proxy.

Haut de page